LA MONTAGNE. les animaux

Publié le par LE BRIARD BRETON

 

 

 

 


LE CHAMOIS
Le chamois est plus svelte que le bouquetin.
 Sa silhouette est plus légère:
 il est proche parent de l' antilope.
Son territoire favori est la moyenne montagne.
 Si nous sommes habitués à le voir
 sur les crêtes déchiquetées,
 c' est qu' il a y été contraint par l' homme.

Taille : longueur tête et corps, 1m30
Hauteur du garrot : 75-85 cm
Poids : 40-60 kg pour le mâle,
30-40 kg pour la femelle

 
Espérance de vie :
 Le chamois peut vivre jusqu'à 15-25 ans
Sa tête est fine, blanche,
 barrée de chaque côté par une large raie noire
qui va des naseaux aux oreilles.
Ses cornes noires sortent de l'os frontal
pour se dresser entre les oreilles
 et sont recourbées aux extrémités.
Elles peuvent mesurer jusqu'à 25 cm environ,
 elles permettent de différencier
 Le chamois mâle du  chamois femelle.
 Les cornes sont plus fortes à la base
et plus crochues vers l'arrière chez le mâle.
On estime l'âge du chamois

 en comptant les anneaux annuels de ses cornes.
 Elles lui poussent dès la première année
sous forme d'un petit étui corné;
 elles croissent ainsi chaque année
de mars à septembre,
 marquant un temps d'arrêt en hiver.
Dès l'âge de 6 ans,
ses cornes ne prennent que quelques millimètres
 et cessent de grandir
vers les dernières années de sa vie.
Son poil est brun fauve en été,
avec une large raie noire le long du dos
 et brun noirâtre l'hiver.

Il mue au printemps et à l'automne,
 laissant tomber des touffes de poils
devenus beiges sales.
En période de rut,
entre le mi-novembre et mi-décembre,
deux glandes hormonales,
grosses comme une noix,
se forment à la base des cornes des chamois mâles.
 En les frottant contre les arbres
, buissons et rochers,
 une forte odeur musquée se dégage,
 marquant ainsi leur territoire.
Cette odeur alerte les femelles
 et met en garde d’éventuels concurrents.
 La femelle met bas début juin
et le cabri est autonome 4 mois plus tard.

Son cœur est musculeux, il pèse 350 g,
 ses poumons sont volumineux
et son sang contient 12 millions de globules rouge.
A titre de comparaison, un citadin de 70 kg
a un cœur de 280 g et un sang
 contenant 5 millions de globules rouges.
Autre comparaison: il faut 5 min. au chamois
pour faire une dénivelée de 1000 mètres,
 alors qu'un homme bien entraîné met 2 heures !!
Ses membres sont très musclés,
 il a de longues pattes postérieures
qui lui permettent de bondir sans effort
 4 à 5 mètres de hauteur
et franchir des crevasses de 7 à 12 m.

 Elles sont coudées,
constituées de cartilages
 absorbant le choc à la réception
et 8 m de chute libre ne lui font pas peur.
Ses pieds sont souples
et dotés de longs sabots durs et tranchants,
 bordés de plis spongieux
épousant bien les aspérités du sol.
En forme de pince coupante,
ils sont mobiles et une membrane limite
leur écartement jouant ainsi le rôle d'une raquette,
 pour l'empêcher de s'enfoncer dans la neige.
 Des ergots placés derrière ses sabots
lui servent de frein lorsqu'il se trouve engagé
 dans une descente vertigineuse à 60°.
A l' extrémité des pattes
ils possèdent deux petits ongles.
leur matière, qui est assez proche
de la résine de nos chaussons d' escalade,
lui confère de grandes propriétés d' adhérence.

Le perfectionnement des armes à feu,
 a occasionné une forte dépopulation.
 Il a fallu créer des réserves de chasse:
 Bauges en 1950,
Vanoise en 1963
 Mercantour en 1989.
Actuellement on redoute des situations
de surpopulation favorisant la propagation
 de la kérato-conjonctivite
(le chamois devient aveugle).


Les hardes de  chamois
 sont essentiellement composées de mères,
 cabris et d' éterlous (jeunes chamois).
Elles sont dirigées par une chèvre plus ancienne,
 la brehaigne.
Les mâles, quant ' à eux se tiennent à l' écart.

10h43

 

Publié dans MONTAGNE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article