les pensées d'un reveur

Publié le par LE BRIARD BRETON

 
SINCERE

Je me sens revivre,
Grâce a tes sourires.
Tu m’as redonné courage,
Bien que ne sois pas mage. 


Oui, la fille que j’aime c’est toi.
Non, je ne suis pas un cavaleur.
Mes paroles sont de bonne foi, .
Je ne veux que ton cœur. 


Tu es  la fille qui m’a choquée,
Il y a ressemblance à mon idéale.
Non, je ne veux pas me moquer.
Tu serais mon soutien moral.   

Ce que je pense, je le dis.
C’est pourquoi ; j’ose en causer,
Ainsi que je te l’avais promis,
Même avec ma voix brisée. 



Les pensées d’un rêveur
N ° 095  écrit le  11-10-1966  par JGRC  
 Sous le pseudonyme de Christian Gilles
 A  Saint Jean les deux jumeaux   77660


13h08


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article