les pensées d'un reveur

Publié le par LE BRIARD BRETON

 


SERENADE
 A NOTRE AMOUR

Je me suis amouraché,
Pour, une fille si belle.
Que je ne peux le cacher,
Oh ! Douce demoiselle. 



Dois je jouer la sérénade,
Pour un future grand amour.
Composée sur un air de balade,
Langoureux, Sans aucun détour.

Oh ! Comprends moi, 
 Il faut que l’on se parle.
Car ce n’est que toi, 
 L’amour de fille qui râle. 



Pourquoi être séparé,
Pour une bêtise si minime.
Il est trop tard pour pleurer,
Sur cette banale énigme. 




Les pensées d’un rêveur
N° 073  écrit le 09-03-1966 par JGRC 
 Sous le pseudonyme de Christian Gilles
 
 A Saint Jean les deux jumeaux  77660
 



18h15


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article