les pensées d'un reveur

Publié le par LE BRIARD BRETON



TOI ET MOI 
ONT S'AIMENT 


Toi la fille si tranquille,
Qui es des plus gentille.
Je t’aime toujours,
D’un très grand amour. 


C’est pourquoi je pense a toi.
Mais toi, penses tu as moi ?
Depuis si longtemps, je t’aime.
Te poses tu la même question ? 


Tu sais je n’ais pas d’emblème, .
Si tu penses de même,
Viens me rejoindre dimanche.
Nous irons sur les planches. 

Toi et moi ont s’aimaient.
Je ne l’oublierais jamais.
Notre amour doit revivre,
Pour cela il faut survivre. 


Toi et moi effaçons nos pleurs,
Soutenons nous dans nos douleurs.
Promenons nous main dans la main,
Sans avoir peur du lendemain. 


Tu sors avec tes camarades,
Mais tu les laisses en rade.
Des larmes coulent sur ton visage,
Tu reviens encore vers cette image. 


Pourquoi avoir tant de peine ?
Il faut que l’ont se comprennent.
Revenons du même coté,
Il ne sert a rien de ce quitter. 


Nous pourrions être heureux,
Avec grand bonheur et sérieux.
L’avenir peut être notre,
Allons l’un vers l’autre. 




Pensées d’un rêveur
 N° 074 écrit le 09-03-1966 
 par JGRC    Christian Gilles  
 
 A Saint Jean les deux jumeaux  77660
Modifié le 17-10-2008  a La  Gacilly  56200 


12h47




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article