les pensées d'un reveur

Publié le par LE BRIARD BRETON



iL FAUT CACHER. 2/3

 

Il faut beaucoup de discrétion,

Pour ma grande affection.

Il faut avoir un gros cœur.
Dans mon triste malheur.

 

 

A quoi bon, je ne peux regretter

Le reste de mon existence.

De t’avoir brusquement quitté,

Dans un sinistre silence.

 

 

Il faut que je pardonne,

A l’être  que j’aime.

Il ne faut que personne,

Ne connaisse mon problème.

 

Mais aussi  près du rivage,

Je coule, c’est le naufrage.

Adieu, mon tendre visage,

Délestée de tout maquillage.



Les pensées d’un rêveur

N ° 067  écrit le 02-03-1966 par JGRC

 Sous le pseudonyme de Christian Gilles

 A Saint Jean les deux jumeaux  77660

Modifié le 10.12..2008 a LA GACILLY



20h55


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article